Info en direct    14/02/2018

Location d'une partie de la résidence principale : actualisation des limites d'exonération pour 2018
Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation...  lire la suite
Extension du don de jours de repos aux aidants familiaux
Adoptée fin janvier, la loi permettant le don de jours de repos au profit d'un...  lire la suite
Les revenus d'activité des non-salariés en hausse en 2015
Selon l'INSEE, tous statuts confondus, les professionnels indépendants ont...  lire la suite
 
 

 
Le Guide du coaching au service de la performance (5e édition)
LE COACHING DECUPLE VOS PERFORMANCES, CELLES DE VOTRE EQUIPE ET DE VOTRE ENTREPRISE Le Guide du Coaching est devenu le livre de référence des coachs, des dirigeants, des respons...
Consulter
 
 

Les vie-générations



La loi aménage les dispositions relatives au prélèvement sur les capitaux décès afin d’inciter les épargnants à souscrire un nouveau type de contrats en unités de compte, le vie-génération, dont les actifs sont investis en partie dans le logement social ou intermédiaire, l’économie sociale et solidaire, le capital-risque, ou encore dans les entreprises de taille intermédiaire.

Les contrats vie-génération peuvent faire l’objet d’une première souscription à compter du 1er janvier 2014 ou résulter de la transformation partielle ou totale d’un contrat existant entre le 1er janvier 2014 et le 1er janvier 2016 (sans perte de l’antériorité fiscale).
Abattement spécifique : Il crée à cet effet un abattement d’assiette de 20 % réservé à ce type de contrats. L’abattement d’assiette de 20 % est applicable sur la part transmise au dénouement par décès d’un contrat vie-génération, c’est-à-dire de contrats en unités de compte investis en partie dans des actifs ciblés. Il est applicable avant l’abattement de 152 500 €. Ces dispositions sont applicables aux contrats dénoués par décès intervenus à compter du 1er juillet 2014.


MAJ le 15/02/2017