Articles de Juillet 2018




Nouveau record de collecte pour les SCPI

Avec 6 milliards de collecte pour les SCPI immobilier d'entreprise et plus de 4 milliards pour les OPCI grand public au sein d'assurance-vie, la pierre-papier a battu, cette année encore, des records selon les dernières données de l'Aspim-Ieif. Celle-ci note, toutefois, un tassement de la collecte nette au second semestre, sans doute dû à l'annonce de l'instauration de l'IFI qui «a pu soulever des interrogations sur le traitement fiscal des fonds d'investissement immobilier et générer de l'attentisme chez les investisseurs, analyse Arnaud Dewachter, son délégué général. Le débat sur le successeur de l'ISF a, en outre, nui à la juste perception des SCPI et des OPCI en tant que contributeurs aux besoins de l'économie et de la société françaises, ce que l'Aspim continue de déplorer.» En 2017, le taux de distribution des SCPI Immobilier d'entreprise a atteint 4,43 %, contre 4,64 % en 2016. «Cette évolution s'explique par une augmentation du prix moyen pondéré des parts des SCPI (+ 1,79 %) combinée à une politique de distribution mesurée de la part des gestionnaires (- 3,28 %). Surtout, le niveau de revenus distribués par les SCPI leur permet de dégager une prime de risque qui demeure confortable (+ 3,78 % par rapport aux emprunts d'Etat à dix ans), indique l'association. Pour les OPCI, la performance a été de 3,98 % en 2017, contre 3,23 % en 2016. «C'est davantage la valorisation du patrimoine (+ 2,4 %, contre + 0,8 % l'année précédente) qui a porté cette performance que le rendement courant (1,6 %, contre 2,4 %)».


Numero 809 (mars - 2018)

Retour à la liste des articles