Articles de Septembre 2018




Réorganisation

Axa IM a présenté son projet visant à faire évoluer son modèle opérationnel et à recentrer son organisation afin de soutenir sa croissance future et préserver sa compétitivité en tant que gérant actif. Cette réorganisation vise également à financer le dévelop-pement des expertises alternatives, tout en renforçant les synergies entre les expertises core investment pour favoriser l'innovation. Axa IM serait organisé autour de quatre piliers : - les relations client, avec deux segments : les institutionnels et clients individuels (intermédiés ou non) ; - les investissements core, rassemblant les plates-formes fixed income, Framlington equities et multi assets client solutions ; - les investissements alternatifs et spécialisés, incluant real assets, structured finance et Chorus, ainsi que Rosenberg Equities et High Yield ; - les fonctions support transversales, réunissant les équipes global transformation, RH et communication, global operations et le secrétariat général, avec pour objectif de faciliter la mise en oeuvre de la transformation. Axa IM compte investir environ 100 ME d'ici à 2020 dans quatre domaines prioritaires liés à l'offre et aux clients : - les offres d'investissements alternatifs, multi-assets et fixed income spécialisé ; - l'intégration des critères ESG au sein de toutes les plates-formes et le développement de l'offre de produits responsables ; - les capacités digitales et d'analyse avancée de données, pour compléter les processus d'investissement et déployer des services distinctifs pour les clients ; - et les compétences dans le quant et la science des données, et d'autres compétences pour renforcer l'offre. Ces investissements seraient financés par un plan d'économies de 100 ME s'échelonnant sur la même période qui pourrait avoir un impact sur deux cent-dix postes dès cette année, principalement en France (environ 160 postes). L'organisation pourrait être mise en place au 4e trimestre, après consultation avec les instances représentatives du personnel.


Numero 814 (septembre - 2018)

Retour à la liste des articles