Info en direct    17/08/2018

Le coût de la scolarité en baisse de 3 %, selon la CSF
L'enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF) révèle que...  lire la suite
Le prélèvement à la source facilité pour les petites entreprises
Dans un entretien publié ce vendredi au "Courrier Picard", Gérald...  lire la suite

Actualités de Août 2018

: Inflation en hausse
: Les pauvres, les riches et les autres
: Assurance privée pour les travailleurs ubérisés
: Une offre Impact Investing
: Et sur Twitter...
: Taux moyen 2018 : 1,50 % ?
: Arca Patrimoine devient Predictis
: Dernier né de l'offre Flexi
: N'oubliez pas le devoir de conseil !
: Le haut de gamme en tête
: Vie-génération : un abattement d'assiette de 20 %
: Performances sur 3 ans des fonds euros
: Une meilleure information des clients
: Avec ou sans exclusivité ?
: L'épargne des ménages à la recherche de sécurité
: Et sur Twitter...
: Géopolitique
: Référencement
: Distribution
: Private Equity
: Première bougie
: Et sur Twitter...
: Cinq fonds labellisés
: Une équipe renforcée
: Rapprochement
: Un FCPR éligible à l'assurance-vie
: Partenariat
: Sur les small caps
: Encore du mouvement dans les sociétés de gestion
: Acquisition
: + 38 %
: Et sur Twitter...
: Les bureaux toujours plébiscités
: Renouvellement de mandat
: Salon national de l'Immobilier du 12 au 14 octobre
: Les SCPI immobilier d'entreprise et OPCI grand public ont le vent en poupe
: Partenariat
: Hausse du prix de souscription
: Cap vers les professionnels
: Loi Elan : vers une reconnaissance du statut
: Majoritaire
: Attrait belge
: Ça bouge chez les professionnels
: Loi Pacte
: IFI
: Compte à l'étranger
: Monuments historiques
: Le Conseil d'Etat définit la holding animatrice
: Les commissions soumises à plafonnement
: Date d'entrée en jouissance des droits à la retraite
: Epargne-retraite
: Division FinTechs
: Pédagogie
: Vision globale
: Expatriés
: FinTech
: Se développer à l'international
: Un guide pour les CIF
: En lien avec les CGPI
: Une communauté officiellement lancée
: Internet
: Nouveau diplôme
: Un nouveau salon
: Acquisition
: Patrimoine artistique
: Rendez-vous
: Engagé !
: Réélu président
: DDA et formation
: Un passage en force dénoncé
: Une équipe de direction renforcée


Recherche dans les archives actualités :


Par texte :
Par date :


Inflation en hausse

Sur un an glissant, à fin mai 2018, les prix à la consommation accéléreraient à 2 % selon l'estimation provisoire Insee, à cause des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des prix des produits alimentaires.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Les pauvres, les riches et les autres

Facts & Figures segmente les 37 millions de foyers français comme suit : 8 703 000 pauvres (23,4 %), 24 600 000 de classe moyenne (66,3 %), 3 220 000 patrimoniaux non-ISF (8,7 %), 580 000 patrimoniaux ISF (1,6 %), 15 000 gestion privée (0,04 %), 2 000 éligibles au family office (0,01 %).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Assurance privée pour les travailleurs ubérisés

Les contrats d'assurance couvrant le risque d'accidents du travail conclus par les travailleurs indépendants (style Uber) recourant à une plate-forme Internet et mentionnés à l'article L. 7342-2 du Code du travail sont exonérés du prélèvement de 20 % en cas de décès (article 35 de la loi du 30 décembre 2017 de finances pour 2018, commenté au BOI).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Une offre Impact Investing

Le cabinet Althos Patrimoine étend sa gamme de solutions d'investissement socialement responsable avec le lancement d'une nouvelle option Impact Investing (développement durable).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Et sur Twitter...

Privateo (@privateo), le 11 juin : «La performance de l'#assurancevie sur 5 ans : + 11,8 % fonds en euros, + 25,2 % unités de compte (UC), + 14,5 % contrats profil dynamique avec 20 % d'UC. Inflation sur la période : 2,6 %».
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Taux moyen 2018 : 1,50 % ?

Bon nombre de facteurs sont susceptibles de contribuer à la baisse comme à la hausse du rendement des fonds en euros cette année. Aussi, Facts & Figures positionne à ce stade son hypothèse de taux moyen servi dans une fourchette de 1,40 à 1,80 %. En effet, Facts & Figures a dénombré six facteurs qui penchent pour une baisse des taux servis et six autres qui laissent à penser qu'il pourrait y avoir une hausse des taux servis. Néanmoins, actuellement le scénario le plus probable pour 2018 serait une baisse moyenne de 10 à 20 centimes par rapport au taux moyen 2017. Rappelons que selon Facts & Figures, pour les contrats individuels, ce taux moyen 2017 était de 1,67 %. Le taux moyen 2018 pourrait donc s'inscrire autour de 1,50 %.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Arca Patrimoine devient Predictis

Arca Patrimoine a changé de nom pour prendre celui de Predictis. Créé en 1997, c'est un courtier d'assurance-vie et épargne qui travaille avec un réseau de 300 mandataires qui conseillent et gèrent plus de 90 000 clients. Son président-directeur général est Olivier Farouz qui depuis la création insuffle à ses équipes une forte dynamique. La société vient de faire entrer à son capital un fonds d'investissement - Montefiore - qui va lui procurer les moyens financiers pour développer une croissance forte. Predictis travaille avec les partenaires assureurs suivants : SwissLife, Aviva et Afi-Esca. Toutes les informations sont disponibles sur le nouveau site : predictis.com.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Dernier né de l'offre Flexi

CNP Patrimoine, l'activité épargne patrimoniale de CNP Assurances, lance Flexi I. Cette option de la gamme de contrats d'assurance-vie ou de capitalisation multisupports CNP One propose dans son contrat 40 à 50 % d'UC investies à 100 % en actions basée sur l'indice SBF TOP 80 Ew Decrement 50 pts créé par Euronext (indice des 80 plus grosses capitalisations boursières françaises). Grâce à la garantie de l'assureur, l'épar- gnant, pour un coût de protection optimisé (compris entre 0,50 et 0,55 %) est assuré de récupérer au minimum, selon son choix, 98 % ou 100 % de son capital initial, à l'échéance soit au 31 décembre 2021 ou au 31 décembre 2022.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


N'oubliez pas le devoir de conseil !

Dans son rapport d'activité 2017 publié le 28 mai dernier, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) revient sur le devoir de conseil en assurance-vie en page 18 : «Dans un contexte de baisse des taux de rendement, l'ACPR a identifié des produits n'offrant plus qu'une garantie partielle du capital investi net de frais d'entrée sur le fonds en euros du fait de l'application de frais de gestion très importants. L'ACPR rappelle la nécessité d'apporter au client une information claire, exacte et non trompeuse afin qu'il comprenne sans ambiguïté le caractère partiel de la garantie et la contrepartie des frais qui lui sont facturés. Par ailleurs, le développement d'offres incitant à investir sur des unités de compte conduit l'Autorité à souligner la nécessité d'un conseil adapté au produit et à la complexité des unités de compte proposées [...] Dans ce cadre, l'ACPR reste vigilante quant à la qualité de l'information délivrée au client. Plus de 2 700 publicités ont ainsi été analysées : en assurance-vie, de nombreuses publicités incitent le souscripteur à investir sur des unités de compte. L'ACPR rappelle la nécessité de messages équilibrés faisant apparaître clairement les risques associés à ce type d'investissement».
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Le haut de gamme en tête

Le Baromètre 2018 de l'épargne-vie individuelle de Facts & Figures classe les contrats d'assurance-vie en différentes catégories : euros - les contrats en gestion privée, dont la collecte brute moyenne annuelle est évaluée par Facts & Figures à 29 500 € et l'encours moyen à 196 000 €. Les encours d'épargne standard ne connaissent plus qu'une croissance limitée, de l'ordre de 1 % par an. Les segments les plus dynamiques en termes d'encours sont ceux de l'épargne patrimoniale (+ 3 à 4 % par an) et de la gestion privée (+ 8 à 10 % par an). L'épargne-vie standard ne cesse de perdre du terrain dans la collecte brute globale. Les 90 % de ménages français pauvres et de classe moyenne ne génèrent plus que 41,6 % de la collecte brute, à comparer à 39,6 % pour le patrimonial et 18,8 % en gestion privée. Encours d'épargne standard : 1 % par an
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Vie-génération : un abattement d'assiette de 20 %

Une modification de forme a été publiée au Bulletin officiel des impôts (BOI-TCAS-AUT-60 : TCAS) et elle rappelle le régime fiscal spécifique des contrats vie-génération. Les sommes, rentes ou valeurs quelconques dues directement ou indirectement par un ou plusieurs organismes d'assurance et assimilés, à raison du décès de l'assuré, sont assujetties à un prélèvement à concurrence de la part revenant à chaque bénéficiaire de ces sommes diminuée d'un abattement de 152 500 €. Le taux du prélèvement est fixé à 20 % pour la fraction de la part taxable de chaque bénéficiaire inférieure ou égale à 700 000 €, et à 31,25 % pour la fraction de la part taxable de chaque bénéficiaire excédant cette limite. Par exception, les contrats d'assurance-vie dits vie-génération ouvrent droit à un abattement d'assiette supplémentaire de 20 % sur la part transmise à chaque bénéficiaire à raison du décès de l'assuré, applicable avant l'abattement global de 152 500 €. Exemple : M. X est âgé de 67 ans lorsqu'il souscrit en novembre 2010 un contrat d'assurance sur la vie, le bénéficiaire désigné au contrat est son neveu M. Y et une prime unique de 2 000 000 € est versée. S'agissant d'un contrat rachetable, l'assiette du pré- lèvement est constituée par la valeur de rachat du contrat, soit 2 300 000 €, puisque 300 000 € d'intérêts et de gains financiers sont venus grossir l'investissement de départ. Liquidation du prélèvement : Hypothèse n° 1 : M. X décède alors que le contrat d'assurance sur la vie n'a pas été transformé en contrat vie-génération. Montant de l'assiette du prélèvement : 2 300 000 €. Abattement : 152 500 €. Somme soumise au prélèvement : 2 147 500 €. Montant du prélèvement dû : (700 000 € x 20 %) + (1 447 500 € x 31,25 %) = 592 344 €. Hypothèse n° 2 : M. X décède alors que le contrat d'assurance sur la vie a été transformé en contrat vie-génération. Assiette du prélèvement : 2 300 000 €. Abattement d'assiette de 20 % (contrat vie-génération) : 460 000 €. Abattement fixe : 152 500 €. Somme soumise au prélèvement : 1 687 500 €. Montant du prélèvement dû : (700 000 € x 20 %) + (987 500 € x 31,25 %) = 448 594 €. Rappel : les unités de compte composant les contrats vie génération doivent être constituées d'au moins 33 % d'actifs éligibles (OPCI ou SCPI contribuant au financement du logement social ou intermédiaire, FCPR, fonds de PME ou ETI). Toute opération d'arbitrage entre unités de compte, de rachat partiel ou de versement de nouvelles primes ne peut conduire à une diminution de ce rapport.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Performances sur 3 ans des fonds euros

Selon Good Value for Money, les trois meilleurs fonds en euros dynamiques du marché, au regard de leurs performances sur 3 ans, sont : - Sécurité Target Euro : rendement moyen sur 3 ans (2015-2017) : 3,63 % ; assureur : Oradéa Vie (Société générale Insurance) ; fonds proposé dans le contrat Target + (Primonial) ; - Euro Allocation Long Terme : rendement moyen sur 3 ans (2015-2017) : 3,18 % ; assureur : Spirica (Crédit agricole assurances) ; fonds proposé notamment dans le contrat Arborescence Opportunités (UAF Life Patrimoine) ; - et Suravenir Opportunités : rendement moyen sur 3 ans (2015-2017) : 3,17 % ; assureur : Suravenir (Crédit mutuel Arkéa) ; fonds proposé notamment dans le contrat Puissance Avenir (assurancevie.com).Actualité / Assurance
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Une meilleure information des clients

Le secteur de l'assurance se prépare en amont à l'entrée en vigueur du nouveau régime, fixée par les textes européens au 1er octobre 2018. Une ordonnance n° 2018-361 du 16 mai 2018 relative à la distribution d'assurances (JO du 17 mai 2018) transpose une directive européenne qui vise principalement à renforcer l'information précontractuelle.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Avec ou sans exclusivité ?

Parmi les nouvelles obligations imposées par l'ordonnance n° 2018-361 du 16 mai 2018 relative à la distribution de l'assurance, l'intermédiaire doit faire savoir au client démarché s'il est lié par une exclusivité avec l'assureur.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


L'épargne des ménages à la recherche de sécurité

Au dernier trimestre 2017, l'épargne se dirigeait vers les produits de taux en se répartissant comme suit : produits de taux : 68,3 %, actions cotées et non cotées et assimilés : 30,4 %, fonds immobiliers : 1,3 %. (Source : Banque de France, Stat Info, Placements et patrimoine des ménages français).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Et sur Twitter...

Altaprofits (@altaprofits), le 9 juin : «#ConseilEpargne : désormais moins fiscalisé à court et moyen terme, votre contrat d'#assurancevie est une bonne solution pour financer un projet. Reste à choisir à quel rythme épargner. Nos explications et conseils : www.altaprofits.com/information/nos-conseils/resolution-2018-ouvrir-un-contrat-d-assurance-vie-pour-preparer-mon-projet... #Epargne #Economie»
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Géopolitique

BlackRock vient de lancer un tableau de bord du risque géopolitique, BGRI. Cet outil surveille et évalue les événements qui peuvent affecter les marchés à l'échelle mondiale et est un outil d'aide à la décision pour les gérants.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Référencement

Le fonds Salamandre Euro Evolutif est désormais référencé sur les contrats de Generali Patrimoine.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Distribution

Pléiade AM et Investeam viennent de nouer un partenariat visant à développer la notoriété de Pléiade auprès des investisseurs en France, Belgique et Luxembourg. Cette société de gestion indépendante créée en 2008 par Louis de Montalembert est spécialisée dans la gestion collective avec une approche issue du Private Equity.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Private Equity

A l'issue de son assemblée générale du 14 juin, le conseil d'administration de France Invest a élu Dominique Gaillard comme président pour un mandat de deux ans. Le président du directoire d'Ardian France succède à Olivier Millet.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Première bougie

Le fonds obligataire d'Amiral Gestion, Sextant Bond Picking, a fêté son premier anniversaire le 22 mai. Il réalisait une performance de + 2,49 % sur un an au 15 juin (source : Quantalys).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Et sur Twitter...

AMF (@AMF_actu), le 19 juin : «"Les réglementations #MIF2 et #PRIIPS ont singulièrement renforcé le cadre applicable à la commercialisation des produits, mais il y a parfois une tentation de vouloir trop en faire qui est contre-productive", Robert Ophèle, commission ECON du Parlement européen @EP_Economics.»
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Cinq fonds labellisés

Pictet Asset Management obtenu le label ISR pour cinq de ses fonds : Global Environmental Opportunities, Timber, Clean Energy, Emerging Markets Sustainable Equities et European Sustainable Equities. Ces fonds ont été audités par les équipes de certification d'Ernst & Young.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Une équipe renforcée

Chez Schroders, Benoît Leandri est nommé responsable commercial distribution. Basé à Paris, il rejoint une équipe de six commerciaux en charge du déploiement de l'offre auprès d'une clientèle française et monégasque, et a pour principales missions de développer l'offre de solutions d'investissement auprès des banques, sociétés de gestion et family offices, notamment. Auparavant, il était Product Manager du pôle actions internationales quantitatives de Schroders à Londres depuis 2015.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Rapprochement

Tocqueville Finance et la Banque postale AM se rapprochent. LBPAM augmentera sa participation à hauteur de 97 %. Dans cette nouvelle configu-ration, Tocqueville Finance bénéficiera de l'infrastructure technique et technologique de son actionnaire (conformité, contrôle interne, équi- pes juridiques, des risques, du reporting et des systèmes d'information). Après approbation des autorités de tutelle qui devrait intervenir dans les prochaines semaines, cette opération doit permettre à la société de gestion de se concentrer sur sonsavoir-faire, la gestion de conviction en actions européennes. Tocqueville Finance, qui gère actuellement neuf stratégies pour un encours de 2,2 milliards d'euros (au 31 décembre dernier), reprendra l'ensemble de la gestion stock-picking européenne de LBPAM.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Un FCPR éligible à l'assurance-vie

Idinvest vient de lancer le FCPR IPVE 3, à destination du grand public et éligible à l'assurance-vie. Ce véhicule d'investissement de type « capital-transmission » se veut plus souple pour l'assureur pour trois raisons : une durée de vie fixée à 99 ans, comme pour un OPC classique; une valeur liquidative hebdomadaire; et surtout des fenêtres de liquidité à partir de la quatrième année d'existence du fonds. Sur ce troisième point (les rachats en cas de force majeure sont possibles à tout moment), l'épargnant peut se désinvestir à la fin de chaque trimestre de l'année civile en ayant alerté le gestionnaire deux mois au préalable. Autre condition, les sorties cumulées lors de ces fenêtres sont limitées à 5 % de l'actif. Luc Maruenda, Partner, Head of Private Client Solutions, précise : «Cette liquidité ouverte dès fin 2022 sera assurée par l'équipe de gestion qui via le mixte de titres en portefeuille bénéficiera d'une bonne visibilité grâce à des cycles d'investissement courts, de trois à cinq ans. Contrairement à un produit fermé, la gestion sera plus simple, car non contrainte par des horizons d'investissement définis par un cadre réglementaire et/ou fiscal». L'actif du fonds sera constitué à 60 % de dettes privées et à 40 % d'investissement en secondaire, c'est-à-dire dans le cadre de rachats de participations minoritaires sur des sociétés faisant l'objet de LBO. L'objectif est de collecter 300 à 400 M€ sur les quatre premières années et de constituer un portefeuille d'environ cent-cinquante lignes. «Comme pour nos autres fonds grand public, il investira aux côtés de nos véhicules institutionnels, ce qui permet, par exemple, d'accéder à des émissions de l'ordre de 30 à 50 M€, ce au même moment, aux mêmes conditions et au même prix», affirme Luc Maruenda. Les sociétés visées sont des grosses PME valorisées entre 20 et 500 M€, rentables, disposant de fonds d'investissement au capital, le tout avec une forte diversification sectorielle et sur la zone euro, plus particulièrement l'Europe continentale. Les gérants visent des opérations délivrant un rendement de 7 à 8 % brut pour la partie dette privée, et des performances de 12 à 14 % pour la partie capital, soit un rendement final compris entre 5 et 10 %. Sur un compte-titres, le fonds est accessible à partir de 20 000 € (avec exonération des plus-values en cas de détention de plus de cinq ans) ; pour l'assurance-vie, le seuil sera plus bas (car la part des FCPR dans un contrat est réglementairement limitée à 10 %) et variera en fonction des assureurs.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Partenariat

La Française Investment Solutions a conclu un partena- riat avec Quantitative Management Initiative pour développer de nouveaux domaines de recherche quantitative avec de possibles applications pour l'industrie de la gestion d'actifs.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Sur les small caps

Mandarine Gestion a indiqué son intention d'accélérer la distribution de son fonds Mandarine Funds Global Microcap, lancé en juillet 2016. Son gérant, Sébastien Lagarde, s'appuie sur un processus d'investissement, combinant une approche quantitative et une approche discrétionnaire, lui permettant d'analyser et d'évaluer un large univers d'investissement composé de plus de 22 000 titres internationaux, et dont la capitalisation boursière est inférieure à 700 millions d'euros. Le portefeuille final est très diversifié avec 330 valeurs environ. L'an passé, le fonds a réalisé une performance de + 20,71 % (pour la part M, source : Quantalys).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Encore du mouvement dans les sociétés de gestion

Stanislas Pottier a été nommé directeur de l'investissement responsable d'Amundi. Il quitte Crédit agricole SA et son comité de direction. Stanislas Pottier a débuté sa carrière en 1994 au ministère de l'Economie et des Finances à la direction des relations économiques extérieures, avant de devenir économiste à la Banque mondiale entre 1998 et 2000. Il a ensuite occupé plusieurs postes au ministère de l'Economie et des Finances, à la direction générale du Trésor, puis en tant que président de la Commission des garanties et du crédit au commerce extérieur. En 2005, il rejoint le cabinet de Christine Lagarde, alors ministre déléguée au Commerce extérieur, où il devient directeur de cabinet, mais aussi conseiller pour les affaires commerciales internationales avant d'occuper le poste de directeur adjoint du cabinet de Thierry Breton, ministre de l'Economie et des Finances, puis celui de conseiller spécial de Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi entre 2007 et 2009. Entre 2009 et 2011, il a été conseiller spécial de Michel Rocard, ancien Premier ministre et ambassadeur pour les négociations internationales sur l'Arctique et l'Antarctique. Il rejoint ensuite le groupe Crédit agricole SA en tant que directeur du développement durable et devient membre du comité de direction du groupe en 2017. Ancien élève de l'ENA (promotion Antoine de Saint-Exupéry), il est diplômé de l'ESCP Europe. Il a suivi un programme d'échange universitaire à l'Indian Institute of Management of Ahmadabad, en Inde, en 1988. Stanislas Pottier est également administrateur du Livelihoods Carbon Fund et engagé dans plusieurs associations. Il préside notamment l'association BBCA, pour la promotion des bâtiments bas carbone, et l'ONG FXBFrance, engagée depuis trente ans dans la lutte contre la grande pauvreté. Jusqu'ici directrice de la recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée directrice de la recherche et de la stratégie ESG. Elle aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Diplômée d'un doctorat en Sciences économiques de l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne et de la SFAF, Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu'analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, puis est successivement passée par le groupe Viel et Gan. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d'analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d'intégrer l'analyse extra-financière à l'analyse financière. En 2012, Marie-Pierre Peillon est nommée directrice de la recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l'approche macroéconomique et micro. Elle a aussi été présidente de la SFAF de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée présidente de la commission IR (investissement responsable) au sein de l'AFG. Toujours chez Groupama AM, Aurélie de Barochez a été nommée responsable de l'intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, elle sera en charge du pilotage de l'intégration transversale des critères d'analyse ESG à l'ensemble des gestions et de la conception d'outils et processus permettant ce déploiement. Diplômée d'un master en Management, majeure Finance, d'Audencia Nantes, d'un master en Droit international de l'université de Paris II-Panthéon Assas et de la SFAF, Aurélie de Barochez a débuté sa carrière au poste d'analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Elle a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste financier et extra-financier, en charge du secteur de l'énergie et du pilier de l'environnement. Karine Szenberg, qui a rejoint Schroders en 2014 en tant que directrice générale de la France, aura désormais la responsabilité des activités de Schroders en Europe continentale et au Moyen-Orient, un poste nouvellement créé. Au cours des cinq dernières années, Schroders a connu sa plus forte croissance en Europe continentale. Cette région a ainsi pris une importance considérable a
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Acquisition

Senioriales, filiale du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, a signé une vente en bloc de la future résidence services seniors de Sannois située aux portes de Paris, avec AEW Ciloger, au travers de la SCPI Immo Diversification. Cette future résidence services pour seniors autonomes de quatre-vingt-treize appartements meublés (du T1 au T3), ouvrira en mars 2020.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


+ 38 %

Avec la baisse des taux d'intérêt immobiliers, le pouvoir d'achat des Français a progressé de 38 % en vingt ans. Le taux moyen du crédit immobilier est passé de 7,05 % en 1998 à 1,46 % au premier semestre 2018, selon l'Observatoire du crédit logement, soit une diminution de 5,59 points.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Et sur Twitter...

Perial (@Perial), le 12 juin : «#SCPI PFO2 met le développement durable au coeur de ses investissements, c'est la première #SCPI environnementale du marché créée par Perial Asset Management www.perial.com/scpi/pfo2.» IEIF (@IEIFinfo), le 11 juin : «Réglementation PRIIPS. C'est une étape primordiale pour uniformiser l'épargne immobilière européenne. Il y a une notation des SCPI. Indice Edhec IEIF a permis d'amener les SCPI à un risque moyen, 4 sur 7. Sans cela les SCPI serait à 6. @IEIFinfo #A2P2I.»
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Les bureaux toujours plébiscités

Selon le dernier baromètre MSCI de l'investissement immobilier français, en association avec Crédit foncier immobilier, reflétant les anticipations des grands investisseurs immobiliers, 25,1 milliards d'euros devraient être investis sur 2018, contre 25,5 milliards d'euros en 2017. Pour 2019, le volume est anticipé à 24,2 milliards d'euros. Le principal frein à l'investissement demeure la faiblesse du rendement des actifs core (46 %). Viennent ensuite la fourchette «bid-ask» trop importante (25 %) et la rareté des actifs sécurisés (16 %) selon le panel d'investisseurs. A l'achat, 72 % des investisseurs privilégient les bureaux (Paris quartier central des affaires [QCA], reste de Paris et Ile-de-France), une proportion en hausse par rapport au précédent baromètre (63 %). Alors que l'intention d'investir en centre commercial marque le pas, le regain d'intérêt des investisseurs pour le logement se poursuit (10 %, contre 6 % au précédent baromètre). S'agissant des investissements à l'étranger, c'est une nouvelle fois l'Allemagne (34 %) qui est plébiscitée, loin devant l'Espagne, l'Italie et le Benelux (12 % chacun). Le Royaume-Uni revient en force (10 %). Par ailleurs, le taux de vacance des bureaux poursuivrait sa baisse en 2018 pour atteindre 7,8 %, soit une forte baisse par rapport à 2017 où il se situait à 9,8 %. Une telle baisse n'avait pas été observée depuis 2006. Le taux est estimé à 7,6 % en 2019.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Renouvellement de mandat

Frédéric Bôl, président du directoire, fondateur de Swiss Life REIM (France), a été réélu président de l'Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim). Parmi les nombreux chantiers à réaliser figure la création d'un lobbying européen des fonds d'investissement immobilier.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Salon national de l'Immobilier du 12 au 14 octobre

Le salon national de l'Immobilier se tiendra du 12 au 14 octobre à Paris, au Carrousel du Louvre. Pendant trois jours, investisseurs comme particuliers, peuvent y trouver de l'information, des solutions concrètes et des conseils personnalisés auprès d'acteurs du métier et d'experts reconnus. Entrée gratuite à télécharger sur salons-immobilier.com/paris
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Les SCPI immobilier d'entreprise et OPCI grand public ont le vent en poupe

Pour la première fois sur un exercice trimestriel, l'Aspim et l'Ieif ont publié leurs statistiques sur l'évolution de la collecte des SCPI immobilier d'entreprise et des OPCI grand public. Après une collecte exceptionnelle au premier semestre 2017, les niveaux sont similaires à ceux observés au premier trimestre 2016, avec 1,141 milliard d'euros pour les SCPI immobilier d'entreprise et 438 millions d'euros pour les OPCI grand public. En termes de capitalisation, les SCPI immobilier d'entreprise atteignent un niveau record, avec 47,282 milliards d'euros au 31 mars. Quant aux OPCI grand public, la capitalisation se monte à 13,469 milliards d'euros au 31 mars. A la même date, la capitalisation cumulée de ces deux grandes catégories de fonds immobiliers non cotés destinés aux particuliers s'élevait à 60,751 milliards d'euros, en progression de + 2,5 % sur trois mois.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Partenariat

La Banque postale et le Conseil supérieur du notariat ont signé un partenariat pour fiabiliser les échanges et accélérer les transactions lors des opérations de succession et de crédit immobilier. Cela se traduit par la mise en place de conditions d'échanges de documents électroniques présentant la sécurité et la confidentialité nécessaires, l'échange de documents signés électroniquement par les banques et leurs clients et la communication électronique d'éléments nécessaires à l'instruction des dossiers entre les notaires et les banques.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Hausse du prix de souscription

Le prix de la part de la SCPI Corum est porté depuis le 1er juin dernier à 1 075 €, soit + 1,42 % d'augmentation. Cette revalorisation intervient suite à l'expertise annuelle des immeubles constituant le patrimoine de Corum.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Cap vers les professionnels

Cafpi diversifie son activité au prêt aux professionnels. Après avoir mis en place en Bretagne un premier réseau local de man-dataires dédiés au financement professionnel, le courtier a décidé, d'ici fin 2018, de déployer sur l'ensemble du territoire national une trentaine d'experts au service des dirigeants d'entreprise qui viendront compléter les équipes de back-office mobilisées sur le développement de ce nouveau marché. Cafpi se fixe 1 Md€ de prêts professionnels sur trois ans, et souhaite profiter de sa notoriété auprès de la clientèle particulière pour devenir un interlocuteur naturel auprès des artisans, des commerçants, des professions libérales et des dirigeants de PME.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Loi Elan : vers une reconnaissance du statut

Les députés ont adopté en première lecture du projet de loi Elan, un amendement reconnaissant le titre d'agent immobilier. Porté par la Fnaim, son président, Jean-Marc Torrollion, cette reconnaissance va permettre au consommateur une meilleure compréhension des compétences du professionnel et de la chaîne de responsabilité de son projet immobilier.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Majoritaire

Nexity accroît sa participation dans le capital d'Ægide-Domitys de 45,15 % à 63,15 %. Cette opération s'inscrit dans le cadre de leur partenariat stratégique signé en 2016, ui vise à donner davantage de ressources financières à Ægide-Domitys et à Nexity, opérateur intégré de services immobiliers, de se doter d'un nouveau métier, autour du développement et de la gestion des résidences seniors avec services (RSS) et des services aux personnes âgées.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Attrait belge

Selon l'Observatoire BNP Paribas International Buyers, le nombre de transactions des acquéreurs non-résidents étrangers a augmenté de 2 %, tandis que le montant total de celles-ci est resté quasi stable (5,29 Md€, contre 5,27 Md€ en 2016). Les Britanniques demeurent les plus nombreux à acheter des biens en France (25,9 %, contre 35,5 % en 2016) malgré une baisse de près de 18 % du nombre de transactions par rapport à 2016. Les Belges montent sur la deuxième marche du podium, avec 18,4 % des transactions en 2017 (+ 21 %). Ils investissent surtout en Paca, en Languedoc-Roussillon et dans le Nord-Pas-de-Calais.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Ça bouge chez les professionnels

Nathalie Girardel est promue aux fonctions de directrice générale adjointe de Pierre & Vacances Conseil Immobilier (PVCI), filiale de commercialisation immobilière en charge de la vente aux particuliers des biens immobiliers du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs. Agée de 47 ans, Nathalie Girardel a réalisé la majeure partie de sa carrière dans le secteur immobilier au sein de PVCI. Son objectif sera de conforter la position de la filiale comme acteur majeur auprès des investisseurs particuliers grâce à une stratégie commerciale fluide et efficace et un réseau commercial de conseillers experts. Laurent Fléchet, directeur général délégué du groupe Primonial en charge des activités immobilières, est nommé vice-président de la filière immobilière de Finance innovation, présidée par Jean-Hervé Lorenzi. Laurent Fléchet succède à Guy Marty, qui devient vice-président pour la recherche et la prospective. Les missions de Laurent Fléchet, nouveau membre du comité exécutif, seront d'établir un pont entre l'immobilier et les innovations digitales, comme la Blockchain et l'intelligence artificielle. Rémi Lot, 55 ans, devient directeur de Covéa Immobilier, succédant à Loïc Lecallo qui cessé ses activités professionnelles après trente-trois années passées au sein du groupe Covéa, et ces dix dernières années à diriger Covéa Immobilier. Remi Lot exerçait depuis 2014 la fonction de directeur placement de Covéa Immobilier. Après plus de douze ans à occuper différentes fonctions dans de grandes entreprises du bâtiment, Rémi Lot rejoint LVMH à la maîtrise d'ouvrage en 2000, puis la FNAC en 2001 en qualité de directeur technique. Trois ans plus tard, il est nommé directeur immobilier du groupe Kering, où il restera pendant sept ans. En janvier 2008, il intègre le groupe Galeries Lafayette en qualité de directeur DATT (développement, architecture, technique et travaux) de la branche grands magasins.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Loi Pacte

Le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) a été présentée en Conseil des ministres le 18 juin dernier. Son volet patrimonial sera détaillé dans le prochain numéro d'Investissement Conseils.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


IFI

L'administration fiscale admet que les dettes afférentes à la résidence principale soient déductibles à hauteur de leur montant total, sans pouvoir toutefois excéder la valeur imposable de la résidence principale, soit 70 % de sa valeur vénale réelle.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Compte à l'étranger

Le gouvernement a fait savoir que la charge administrative consistant à déclarer une fois par an des comptes détenus à l'étranger n'apparaît pas disproportionnée au regard du but poursuivi de lutte contre la fraude fiscale. Ainsi, la proposition de subordonner cette obligation déclarative à l'existence d'un encours minimal aurait pour conséquence de réduire considérablement l'efficacité du dispositif. Il suffirait aux fraudeurs potentiels de multiplier les comptes afin de rester sous le seuil de 20 000 € afin d'échapper à l'obligation déclarative (Rép. min. n° 2286, JO AN du 5 juin 2018).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Monuments historiques

Les charges foncières liées aux monuments historiques qui ne procurent aucune recette peuvent être admises en déduction du revenu global du propriétaire à la condition que celui-ci se réserve la jouissance de l'immeuble, peu importe que la jouissance soit partielle. Le contribuable peut déduire les charges dont il justifie l'affectation à la partie du bien utilisée à titre personnel et lorsqu'il n'est pas en mesure de le faire, il peut déduire les charges selon une clé de répartition adaptée (Conseil d'Etat, 6 avril 2018, n° 405509).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Le Conseil d'Etat définit la holding animatrice

Par un arrêt de principe (CE plén. du 13 juin 2018, n° 395495), le Conseil d'Etat s'est prononcé pour la première fois sur la définition de holding animatrice et reconnaît cette qualification aux sociétés dont l'activité principale consiste à animer leurs participations. Pour mémoire, l'administration fiscale avait remis en cause le caractère d'animatrice de la société et opposait aux actionnaires de celle-ci l'absence de convention d'animation conclue avec la filiale. Le Conseil d'Etat retient qu'«une société holding qui a pour activité principale, outre la gestion d'un portefeuille de participations, la participation active à la conduite de la politique du groupe et au contrôle de ses filiales et, le cas échéant et à titre purement interne, la fourniture de services spécifiques, administratifs, juridiques, comptables, financiers et immobiliers, est animatrice de son groupe et doit, par suite, être regardée comme une société exerçant une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale, agricole ou financière». Ainsi, une société qui détient à son actif au moins 50 % de la cible et qui participe par des actions concrètes à la politique et à la stratégie du groupe peut être qualifiée d'holding animatrice.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Les commissions soumises à plafonnement

Les frais et commissions imputés dans le cadre du versement (notamment mais pas exclusivement : frais de gestion, de distribution, conseil, etc.) sont soumis à un plafonnement global de 30 % du versement, qu'ils soient facturés directement au souscripteur ou indirectement, par facturation à l'entreprise qui fait l'objet de l'investissement. Les frais facturés aux entreprises faisant l'objet d'investissements sont soumis à un sous-plafond de 5 % du versement. Par ailleurs, les frais et commissions sont soumis à des plafonds annuels ou pluriannuels afin d'assurer l'alignement dans la durée des intérêts du souscripteur et des intermédiaires. Ainsi, les frais ne peuvent pas dépasser 12 % du versement au cours des trois premières années suivant le versement puis, à compter de la quatrième année, un plafond de 3 % annuel. Ces plafonds s'appliqueront aux investissements directs réalisés à partir du 1er janvier 2018 et aux souscriptions réalisées dans des FIP ou FCPI qui auront été agréés à partir du 1er janvier 2018.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Date d'entrée en jouissance des droits à la retraite

Les plus-values réalisées par les dirigeants qui cèdent leur société à l'occasion de leur départ en retraite peuvent être réduites d'un abattement spécifique pour durée de détention. La date à laquelle le dirigeant fait valoir ses droits à la retraite s'entend de la date d'entrée en jouissance de ses droits dans le régime obligatoire de retraite auquel il est affilié comme dirigeant ou au titre de sa dernière activité. Le Conseil d'Etat (CE, 5 mars 2018, n° 409970) rappelle que cette date est fixée, pour les personnes relevant des assurances sociales du régime général, au premier jour du mois suivant le dépôt de la demande de retraite ou, si l'assuré en fait la requête, à une date ultérieure qui est nécessairement le premier jour d'un mois. Ce principe s'applique sous réserve que les conditions d'octroi de la pension de vieillesse soient effectivement remplies. En pratique, un courrier de demande de retraite rédigé sur papier libre ne comportant aucune date certaine et dont la réception est contestée par l'administration ne permet pas d'établir la date d'entrée en jouissance des droits à la retraite du dirigeant et, par suite, d'appliquer l'abattement pour durée de détention correspondant.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Epargne-retraite

La Fédération européenne des conseils et intermédiaires financiers (Fecif), présidée par David Charlet, a annoncé la création du Fecif European Pension Institute (FEPI), un laboratoire d'idées destiné à soutenir le développement des solutions d'épargne-retraite en Europe.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Division FinTechs

Domitille Dessertine a pris la direction de la division FinTech, innovation et compétitivité de l'AMF. Membre de la direction de la régulation et des affaires internationales (DRAI) depuis cinq ans, elle avait participé à la création de cette division en mai 2016.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Pédagogie

Agami Family Office propose des vidéos de formation à destination exclusive de ses clients. L'objectif est de les éclairer dans leurs décisions patrimoniales et de former les prochaines générations en mettant à disposition des vidéos d'une quinzaine de minutes traitant de gestion, ingénierie patrimoniale, gouvernance, philanthropie...
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Vision globale

LaFinBox intègre désormais l'immobilier. Les utilisateurs peuvent saisir l'ensemble de leurs biens, en complément de leurs avoirs financiers, pour obtenir une vision globale de leur patrimoine.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Expatriés

Equance poursuit son développement à l'international avec les nominations de quatre nouveaux consultants : Alexis Ricard, au Maroc, Charles-Henry Tournaire, en Belgique, Fabienne Blineau, au Liban et en Syrie, Corinne Bousser, à Montréal, et Pierric Contigliani, à Milan.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


FinTech

Après la Belgique et le Luxembourg, Birdee, le robot-conseiller de la société Gambit Financial Solutions, s'est lancé sur le marché français en mai dernier.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Se développer à l'international

Jean-François Bay a rejoint Quantalys où il occupe le poste de directeur général en charge de l'international de Quantalys depuis le 1er juillet. Jean-François Bay a donc quitté la Financière de l'échiquier où il était directeur de la stratégie, du développement et des opérations internationales, et membre du comité de direction. Il a aussi été pendant sept ans directeur général de la filiale française de Morningstar. Jean-François Bay est, par ailleurs, membre honoraire-fondateur de l'association française des investisseurs institutionnels, a été membre de la commission Organisation et fonctionnement des marchés de l'AMF, professeur associé à Paris-Dauphine et administrateur-trésorier de la CNCIF. Après avoir ouvert une filiale en Italie en 2016 avec succès, Quantalys veut s'affirmer comme un acteur global au niveau européen à cinq ans.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Un guide pour les CIF

L'AMF a publié un guide de quarante-cinq pages sur l'application de la directive MIF 2 à destination des CIF. Au sommaire, huit fiches : les impacts de la directive, le renforcement de la procédure d'autorisation et de suivi, les règles de gouvernance et de prévention des conflits d'intérêts, le conseil en investissement indépendant, la gouvernance des instruments financiers, le renforcement des informations des clients, l'évaluation de l'adéquation des produits ou services, et la mise en pratique.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


En lien avec les CGPI

Twenty First Capital vient de nommer Alain Benso pour prendre en charge le développement de la distribution externe. Ce recrutement s'inscrit dans la stratégie de développement de l'asset manager qui compte doubler ses actifs sous gestion à l'horizon trois ans (1,5 Md€ d'encours à fin 2017). Alain Benso était directeur régional clientèle CGPI sur la région Paris, Centre et Ouest chez Sycomore AM. Amilton AM a nommé David Zerbib au poste de directeur commercial. L'équipe commerciale avait déjà été renforcée l'an dernier par les arrivées d'Albin Molines et Maxime Averso. Avant de rejoindre Amilton AM, David Zerbib travaillait depuis 2014 chez Edmond de Rothschild Asset Management en tant que responsable partenariats, puis comme responsable banques et sociétés de gestion sur la France, Monaco et BeLux.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Une communauté officiellement lancée

A l'occasion du 21e colloque Fidroit, Olivier Rozenfeld, président de Fidroit, a présenté la communauté du conseil en organisation patrimoniale (COP) aux six cents professionnels du patrimoine présents. Cette communauté se traduit, notamment, par la création d'une plate-forme digitale grand public, d'une équipe interprofessionnelle et d'un certificat. L'objectif est de donner une plus grande visibilité aux professionnels qui pratiquent le conseil en gestion de patrimoine, de mieux communiquer sur leurs spécificités et leur positionnement en mettant en avant leur démarche conseil. Elle permet aussi aux particuliers de trouver facilement et simplement des CGP sur une plate-forme réservée aux professionnels adhérents de la communauté, dont le rôle est d'expliquer aux particuliers, de manière pédagogique, leur manière de pratiquer le métier avec notamment le séquençage de la prise en charge du client et de mettre à leur disposition un annuaire regroupant l'ensemble des adhérents à la communauté. Pour le professionnel, les conditions pour rejoindre la communauté sont les suivantes: être abonné Fidroit, signer la « charte Fidroit » et avoir la CJA (compétence juridique appropriée).
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Internet

L'Apeci vient d'adopter une nouvelle identité visuelle et de refondre son site internet : www.apeci.fr.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Nouveau diplôme

L'Aurep va lancer, en 2019, un diplôme en allocation d'actifs. Il ne s'agira pas d'une formation destinée à des gérants, mais d'un parcours conçu pour se former à l'allocation d'actifs patrimoniale.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Un nouveau salon

BFM Business organisera le Sommet BFM Patrimoine le 6 décembre prochain au CESE, à Paris, en partenariat avec la CNCGP. Cette manifestation sera ouverte aux professionnels et au grand public.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Acquisition

Montefiore Investment a pris une participation majoritaire dans le groupe Premium (70 %). A cette occasion, Arca Patrimoine a été rebaptisé Predictis.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Patrimoine artistique

Barnes a créé Barnes Art Advisory, un département dédié à la gestion du patrimoine artistique de ses clients
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Rendez-vous

La 4e édition de Bordeaux FinTech se déroulera les 10 et 11 octobre prochains à la Cité du vin de Bordeaux.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Engagé !

Althos Patrimoine vient de lancer une offre Impact Investing complémentaire de l'option ESG lancée en décembre 2017. En choisissant l'option Impact Investing, les clients voient leur patrimoine être investi sur des fonds thématiques, comme Sycomore Happy@Work, ou l'ETF Lyxor Green Bonds.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Réélu président

Stéphane Fantuz a été réélu président de la CNCIF le 22 mai dernier pour un nouveau mandat de trois ans. A ses côtés siègent Pierre-Yves Lagarde et Emmanuelle Gerino, comme vice-présidents respectivement chargés du conseil et des conseils des institutionnels, Edmée Chandon-Moët, trésorière, chargée des family offices, et Bruno Confavreux, secrétaire général, chargé des réseaux CGP. Durant cette mandature, la CNCIF «souhaite accompagner ces deux grandes familles de professionnels de la finance et renforcer la pleine valeur ajoutée de leurs prestations de conseil au service de l'épargnant et du chef d'entreprise. Ceci en contribuant à développer leur capacité d'adaptation face aux évolutions réglementaires, afin d'oeuvrer en conformité notamment grâce aux formations».
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


DDA et formation

Suite au décret transposant en droit national la DDA pour une mise en oeuvre effective au 1er octobre, paru au Journal officiel, l'Anacofi, la CSCA et Planète Courtier ont salué la possibilité offerte aux cabinets de courtage de dispenser la formation continue (15 heures), au même titre que les autres distributeurs, aux salariés concernés.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Un passage en force dénoncé

Sous l'impulsion de l'Anacofi-Immo, l'ensemble des organisations professionnelles des distributeurs immobiliers (Anacofi, Fnaim, CNCGP, CNCEF, Compagnie des CGPI, Unis, Aspim, AFG et Apeci) se sont regroupés afin de dénoncer «un passage en force du plafonnement des rémunérations en Pinel, contraire à l'esprit des politiques gouvernementales en faveur du logement». L'adoption de l'amendement de Montgolfier (article 68 du PLF 2018) visant à encadrer les honoraires d'intermédiation des vendeurs en Pinel avait suscité surprises et incompréhensions de ses acteurs qui n'avaient pas été concertés sur ce sujet. Cette mesure avait pour objectifs affichés de combattre les abus et de faire baisser les prix du neuf par la réduction des commissions des organismes en charge des ventes. Les professionnels du secteur ont mandaté le cabinet PrimeView pour mener une enquête quantitative et qualitative d'envergure sur l'écosystème de l'immobilier neuf ; l'objectif étant de donner de la visibilité sur la complexité des straté- gies mises en place par les opérateurs et d'estimer l'incidence d'un tel dispositif sur un marché immobilier sen- sible qui pourrait rentrer dans une période de retournement de cycle. Or, les premiers résultats de cette étude laissent penser que des risques économiques sérieux pourraient se matérialiser, comme la baisse de logements construits, l'inflation des prix des logements et du foncier, l'augmentation des inégalités territoriales ou encore des pertes d'emplois substantielles.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)


Une équipe de direction renforcée

CD Partenaires a renforcé sa gouvernance avec la nomination de Christophe Descohand, comme directeur général, et l'arrivée de Jacques Bellamy-Brown dans quelques mois au poste de secrétaire général. Christophe Descohand, diplômé de l'IPAG Business School, a débuté sa carrière en 1999 à la direction marketing de Société générale AM. En 2005, il devient responsable de l'offre immobilière de Société générale Private Banking. Il rejoint l'UFG en 2007 en tant que Head of Marketing, puis intègre en 2012 la gestion privée comme directeur du développement. Jacques Bellamy Brown, diplômé de l'ESSEC Business School, a débuté sa carrière en 1979 au CCF, puis au sein de différentes institutions bancaires. En 1995, il rejoint la Banque Hottinguer dont il devient membre du directoire en 1997 et où il occupe différents postes dont celui de responsable de la banque privée et responsable des activités supports. En 2005, il est nommé directeur général de La Française des placements Gestion privée.
MAJ le 01/07/2018

Retour en haut de page                                                Numero 813 (juillet - 2018)