02
décembre 2021

Une résidence étudiante et… d’affaires

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Répondant à un double besoin de la métropole lilloise, Cerenicimo commercialise une offre inédite:une résidence services, mi-étudiante, mi-affaires.

C’est au coeur de la métropole lilloise que Cerenicimo, filiale du groupe Consultim, commercialise en exclusivité une nouvelle résidence services. Un territoire convoité, retenu pour sa pertinence:« La valeur de l’immobilier y présente un retard non justifié. Dans Lille intra-muros, l’ancien se vend 3 500 €/m2. La ville affiche pourtant un vrai dynamisme économique et démographique, et bénéficie d’une position centrale en Europe », rappelle Olivier Bernadat, directeur commercial de Consultim.

Emplacement stratégique

L’originalité du nouveau programme commercialisé ? Il adresse une double clientèle:le projet, baptisé Le Wax, associe en effet résidence étudiante et résidence d’affaires. Son implantation à Villeneuve-d’Ascq n’en est que plus judicieuse:« Villeneuve-d’Ascq est la ville de la métropole lilloise qui accueille le plus d’étudiants, indique Olivier Bernadat. La résidence se trouvera à proximité immédiate de l’Edhec et de ses quatre mille étudiants. Le futur exploitant du programme, qui gère déjà une résidence sur place, fait face à une telle demande que le partenariat avec l’Edhec permet à lui seul de remplir la résidence côté étudiants. »Quant à la clientèle d’affaires, elle trouvera au Wax une réponse au manque criant d’hébergements dédiés dans la métropole lilloise. Car si cette thématique inspire parfois une certaine réserve aux investisseurs, les doutes semblent ici s’envoler. C’est d’ailleurs la mairie de Villeneuve-d’Ascq qui a imposé d’inclure dans le projet une résidence d’affaires, tant le besoin est fort sur cette zone où voisinent de nombreux sièges sociaux, comme celui d’Auchan, d’Oney Banque ou de Sergic, le futur exploitant du Wax. « Avec d’importants besoins d’hébergement pour ses cadres en déplacement, Sergic assure déjà 10 % du remplissage de la résidence hôtelière, confie Olivier Bernadat. Des accords sont en cours de négociation avec les différents sièges sociaux. Nous comptons également sur le débordement de l’hôtellerie lilloise en période de salons, et sommes d’autant plus confiants que la capitale des Flandres sera facilement ralliée par le métro et le tramway. »

Dès 80 960 € HT

La résidence s’inscrit dans le vaste projet d’aménagement urbain de la Maillerie, un ancien site industriel qui se repense pour ses futurs habitants. Construits sur un plan en L, les bâtiments s’étagent du R+5 au R+8. Leurs lignes strictes et massives s’allègent de nombreuses fenêtres. Et la palette sombre, en camaïeu de bruns, véritable écho aux codes architecturaux de la région, s’illumine du trait blanc de la tour centrale. Sur les toits, des terrasses végétalisées invitent à la détente. La résidence accueille deux-cent-un logements, du T1 au T2. Cent-quatre T1 à partir de 80 960 € HT sont réservés aux étudiants, et quatre-vingt-dix-sept T1 et T2 à partir de 120 000 € HT sont destinés à la clientèle d’affaires. Chacune des deux résidences dispose de sa propre entrée et de ses propres espaces de services:une réception, une salle de petit-déjeuner et une laverie pour la résidence étudiante, une réception, un restaurant et un espace de coworking pour la résidence d’affaires.

Jusqu’à 4 % de rendement

L’exploitation de la résidence sera confiée à Sergic qui « dispose non seulement d’une vraie solidité financière, mais aussi d’un beau track-record sur le paiement des loyers puisque le gérant a tenu ses engagements durant la crise », souligne Olivier Bernadat. Le Wax promet un rendement de 3,6 % HT/HT sur l’étudiant et 4 % HT/HT sur l’affaire, avec des baux différenciés puisque la taxe foncière et une partie des charges de copropriété seront prises en charge par l’exploitant sur la résidence hôtelière. « Le modèle économique plus rentable de la résidence d’affaires permet d’offrir ces conditions », explique Olivier Bernadat. L’opération est assortie de deux options:la garantie de protection revente (couvrant la moins-value en cas de revente pour cas de force majeure pendant neuf ans) et la garantie administrateur de biens de Propertimo.

La livraison du programme s’échelonne du troisième trimestre 2023 pour la partie étudiante au quatrième trimestre pour la partie affaires.

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées