28
novembre 2020

Nouveau nom, et avec une offre de services repensée et digitalisée

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

Fin septembre dernier, Magnacarta annonçait le lancement de 1215, la nouvelle dénomination de l’offre Serenalis que le grou-pement a acquis un an plus tôt et dont l’offre a été totalement repensée. « Il s’agit d’une offre qui s’adresse au plus grand nombre, alors celle de Magnacarta est plus confidentielle et limité à quatre-vingts structures », annonce Julie Compagnon, président de 1215.

En effet, 1215, qui est la date de création de la Magna Carta (pour grande charte) reconnue comme le premier acte patrimonial, s’appuie sur les équipes de Magnacarta en termes d’ingénierie patrimoniale et sociale, conformité réglementaire, sélection de produits. 1215 met aussi à disposition des outils métier dédiés:intranet, formations… De plus, elle s’appuie sur un outil intuitif d’aide aux préconisations patrimoniales (de la préconisation de la stratégie patrimoniale jusqu’à la prescription produit) facilitant l’activité du CGP et sa mise en conformité complètement digitalisée.

Pour autant, la dimension humaine reste bel et bien ancrée avec des moments de rencontres entre les adhérents et le soutien permanent de la directrice du développement, Corinne Vigouroux, ancienne CGP pendant quinze ans.

Actuellement, une cinquantaine de cabinets sont partenaires de l’offre. L’accès à l’offre est subordonné à un entretien préalable avec l’équipe dirigeante. Ensuite, un abonnement de quelques centaines d’euros par mois (qui peut être réduit de moitié ou totalement remboursé selon la production du cabinet) permet d’accéder aux services et produits. Un partage de commissions est également prévu (20 % plafonnés reversés à 1215), pour faire bénéficier les adhérents 1215 des accords déjà négociés par le groupe. Des prestations peuvent être facturées comme les stra-tégies d’ingénierie patrimoniales poussées ou l’audit réglementaire du cabinet. « Nous repartons à la conquête du marché et recherchons des cabinets en développement, qui partagent nos valeurs et envisagent la gestion de patrimoine d’une manière globale. L’objectif est de répondre aux demandes des conseillers en gestion de patrimoine qui sont de les accompagner dans leur développement, de sécuriser leur activité et d’échanger entre pairs », précise Julie Compagnon.

1215 s’appuie sur un outil intuitif d’aide aux préconisations patrimoniales facilitant l’activité du CGP et sa mise en conformité digitalisée.

logo lbf

Sociétés citées