29
mars 2020

La CNCEF veut devenir plus visible et lisible

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

Nouvelle identité graphique, nouvelle stratégie, nouvelle communication…

La Chambre nationale des conseils experts financiers change et s’adapte aux nouveaux enjeux de la matière financière, pour mieux accompagner ses membres dans les défis technologiques et réglementaires à venir, mais aussi s’adresser à l’ensemble des Français et accroître son rayonnement au sein de la Place. Ou encore pour préparer l’auto-régulation à venir des intermédiaires en assurances et en opérations de banque. « Alors que la finance est mal vue, nous sommes des acteurs du concret, à proximité des hommes et des femmes qui interviennent dans la sphère économique », a tenu à rappeler Didier Kling, le président de la CNCEF dont le slogan est désormais « Les experts financiers accompagnateurs de croissance ». Ce syndicat professionnel créé en 1957 rassemble 1 500 structures, dont 70 % dans le domaine du conseil en gestion de patrimoine, lesquelles sont dirigées à 35 % par des femmes et avec une moyenne d’âge de 44 ans. La CNCEF poursuit donc l’ambition d’être l’interlocutrice de l’ensemble des parties prenantes économiques : professionnels et particuliers, place financière, leaders d’opinion. Pour cela, elle se présente maintenant sous une nouvelle forme, avec des sigles plus simples et plus clairs, par métiers, qui ont vocation à être plus lisibles, plus audibles et mieux identifiables. C’est pourquoi, la CNCIF agira sous les marques la CNCEF-Patrimoine/CNCEF-Investissement, la CNCIOB sera la CNCEF-Crédit, la CNCEIP s’appellera la CNCEF-Immobilier, l’Afite sera incarnée par la CNCEF-Entreprise. Les intermédiaires en courtage d’assurance se regrouperont dans les jours à venir sous la bannière de la CNCEF-Assurance. « La marque CNCEF Patrimoine a reçu l’adhésion totale du conseil d’administration de la CNCIF qui conserve sa personnalité juridique, souligne Stéphane Fantuz, son président. Patrimoine est un mot qui parle à chacun. » Ce dernier a d’ailleurs insisté sur la nécessité des professionnels à s’emparer du sujet de la retraite pour conquérir de nouveaux clients : « après la loi Pacte, la retraite est un sujet de société et nos membres sont les personnes les plus qualifiées pour en parler ». L’association a d’ailleurs lancé un sondage sur ce sujet lors de Patrimonia qui servira de contribution au débat national. La CNCEF veut voir plus loin et préparer l’avenir des intermédiaires du courtage en assurances. Si pour l’heure, un nouveau véhicule législatif est nécessaire pour entériner cette nouvelle organisation du métier, l’association a également créé la CNCEF Assurance pour accueillir, sous la forme d’une adhésion facultative dans un premier temps, les courtiers désireux de bénéficier de son expertise en matière d’accompagnement et de formation. La CNCEF Crédit, pour sa part, s’inscrit dans la même perspective pour les IOBSP. Enfin, une campagne de communication vers le grand public d’un mois a débuté le 16 septembre dernier avec des spots publicitaires sur Cnews, des annonces sur Le Particulier et L’Opinion, ainsi que dans la presse professionnelle (print et Web).

Les dernières vidéos