16
octobre 2021

Un développement accéléré des PER

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

Afin juillet, les PER enregistrent 768 000 nouveaux assurés (soit un nombre de 468000 pour les nouveaux PER souscrits et 300000 issus de contrats transférés). En cumulé au 31 juillet, la collecte nette s’élève à 2,2 milliards d’euros (contre 3 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2020). Fin juillet, ils comptabilisent près de 2 millions d’assurés. Lesencourss’élèventàplusde22milliardsd’euros (soit une valeur moyenne de plus de 11000€parPER).Prèsdelamoitiédes versements est constituée d’UC, constate la FFA.

Attention aux frais des PER

L’une des conclusionsdu Rapport sur les nouveaux plans d’épargne-retraite: Frais et informations tarifaires réalisé par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) révèle que « Les frais des PER individuels assurance, qui incluent les frais des assureurs et les frais des sociétés de gestion, sont nombreux, quels que soient les acteurs et les contrats considérés et cette accumulation de frais pèse sur le rendement des contrats, a fortiori dans un environnement de taux bas ».

Voici les moyennes des principaux frais constatésqui ressortent de l’analyse d’un panel de trente-quatre plans d’épargne-retraite:

- le montant moyen des frais de versement affichés est de 3,18 %. Ces frais vont de 0 à 5 % (maximum légal);

- les frais de gestion du contrat sur le fonds en euros s’élèvent, en moyenne, à 0,87 %. Ces frais gravitent entre 0,60 et 2 %;

- les frais de gestion sur les supports en unités de compte s’élèvent, en moyenne, à 0,85 %. Ces frais varient entre 0,50 et 1 %;

-les frais d’arbitrage proportionnelss’élèvent en moyennes 0,72 %. Ces frais gravitent entre 0 et 5 %;

-et enfin, les frais sur lesarrérages de rentes’élèvent, en moyenne, à 1,18 %, s’établ issa nt entre 0 et 3 %.

Articles sélectionnés pour vous

Dans la même rubrique
logo lbf