12
juillet 2020

Marché immobilier

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE
Article paru dans le magazine n°: 832

Alors que les vendeurs campent dans l’idée que les prix vont encore progresser ( + 5 %), les acheteurs misent sur leur baisse drastique (de – 14 %). Soit un écart de 19 % dans les perceptions des uns et des autres fin avril, selon le site MeilleursAgents. Un fossé qui risque de gêner les négociations et de freiner la reprise du marché. Bonne nouvelle : environ la moitié des acheteurs et des vendeurs entendent reprendre leur projet immobilier au sortir du confinement. Pas sûr dans ce contexte équilibré que les acquéreurs puissent réellement obtenir la réduction de prix de 14 % qu’ils attendent… Selon MeilleursAgents, la baisse des prix ne devrait être que modérée, d’ici à la fin de l’année, et s’accompagner d’une forte diminution du volume de transactions. Le confinement a déjà provoqué la perte de cent vingt mille achats/ventes. Or les mois de mars et avril représentent habituellement 15 à 20 % du nombre annuel de transactions.

Articles sélectionnés pour vous