07
décembre 2021

Sanction AMF

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

La commission des sanctions de l’AMF a condamné Perial AM à 250 000 € d’amende pour manquements à ses obligations professionnelles entre 2016 et 2019. Une sanction divisée par deux par rapport aux 500 000 € initialement requis.

La société de gestion est épinglée sur quatre points : une procédure d’évaluation des immeubles jugée lacunaire et peu opérationnelle, des documents promotionnels (plaquette commerciale, vidéos promotionnelles et communications sur les réseaux sociaux) comportant des informations peu claires, inexactes ou trompeuses, différentes défaillances dans le dispositif de gestion des conflits d’intérêts, et plusieurs manquements liés au dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB-FT).

Des manquements corrigés depuis et qui n’ont fait l’objet d’aucune mesure disciplinaire. Perial AM a affirmé qu’aucun associé, investisseur, porteur de parts ou souscripteur n’avait été lésé et qu 'aucun profit n’avait été tiré des manquements susvisés.

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf