16
mai 2022

Assurer la continuité de son cabinet en cas de décès

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

Fondée par Michel Ventuso en 2018, la société Perennial propose aux cabinets de conseillers en gestion de patri- moine la mise en place de mandats de protection future et/ou mandats à effet posthume pour le compte de leurs propres héritiers ou de leurs clients.

« L’objectif de notre offre est en premier lieu de sécuriser les héritiers du chef d’entreprise et d’assurer une continuité de l’activité en cas de décès. En tant que conseil en gestion de patrimoine, il s’agit de rassurer ses héritiers, mais d’assurer la continuité de son activité pour la clientèle, précise François Ségot, directeur général de Perennial depuis décembre dernier et gérant du cabinet Investir pour demain, à Digne-les-Bains. En effet, le décès du CGP entraîne une série de conséquences dont la radiation du cabinet de son association agréée par l’AMF et du fichier des intermédiaires tenu par l’Orias, ainsi que la perte de la couverture d’assurance RCP. Le cabinet ne perçoit plus ses commissions, les encours disparaissent, le fonds de commerce se retrouve quasi inexistant… »Outre l’acte réalisé devant notaire et enregistré sur un registre spécial, l’héritier dispose d’un récapitulatif normé de tous les avoirs du chef d’entreprise (contrats de prévoyance, contacts, mots de passe de l’ordinateur, prêts professionnels, valorisation de l’entreprise, etc.), ce qui permet au dirigeant d’anticiper la reprise de ses affaires.

Un audit de prévoyance peut être réalisé sur demande, tout comme celui dédié à la structuration patrimoniale de l’activité (rédaction des statuts, mise en place de démembrements croisés entre le dirigeant et son conjoint, garanties croisées associés, etc.). A l’exécution du mandat, Perennial devient mandataire, avec une liste de délégation de pouvoirs entre les associés, et peut procéder à la vente du cabinet dans de bonnes conditions. Ce service est facturé 20 euros HT par mois. .

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf