28
novembre 2020

Un large choix de fonds thématiques pour les CGP

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
> Article paru dans le magazine n°: 833

Avec ses fonds thématiques, ses solutions long-short et son fonds diversifié défensif, Pictet Asset Management capte des parts de marché sur le marché des conseils en gestion de patrimoine. Entretien avec Yann Louin, Sales Manager en charge de la clientèle CGP depuis deux ans.

Investissement Conseils : Pourriez-vous nous présenter votre démarche auprès des cabinets de conseil en gestion de patrimoine ?

Yann Louin : Pictet Asset Management s’adresse depuis de longues années aux marchés des conseillers financiers indépendants européens, en particulier en Suisse et en Italie, mais aussi en France, notamment au travers de notre offre de gestion actions thématiques qui se compose de quatorze fonds (onze thématiques élémentaires et trois multithématiques). Avec ces professionnels, Pictet Asset Management partage des valeurs communes que sont l’indépendance et l’entrepreneuriat.

Sur le marché français, nous avons redéployé notre offre en redynamisant notre accompagnement sur le terrain et nos relations avec les plates-formes, et un référencement plus large de nos fonds. Depuis 2018, et les déceptions autour des fonds flexibles/diversifiés, notre gestion thématique, appréhendée aisément par les clients finaux et qui donne du sens à leurs allocations, connaît un bon accueil auprès des CGP.

Pictet AM est un pionnier de la gestion thématique avec un premier fonds de ce type lancé en 1995 et toute une série d’autres solutions créées depuis. A chaque problématique actuelle correspond une stratégie de gestion. Et au-delà de l’éthique et du sens donné à l’investissement, la surperformance est au rendez-vous.

Quels fonds thématiques privilégiez-vous pour vos partenaires CGP ?

Y. L. Tout d’abord, il s’agit du fonds Pictet-Global Megatrend Selection qui investit de manière équipondérée dans onze thématiques. Pouvant constituer le socle d’une allocation à long terme, ce fonds est recherché pour sa dimension internationale et la stabilité de ses performances.

Sur des thèmes spécifiques, les fonds Pictet-Digital, Pictet-Security, Pictet-Water et Pictet-Biotech sont actuellement privilégiés. Quant à Pictet-Global Environmental Opportunities, il est également apprécié de nos partenaires

Votre gestion thématique n’a-t-elle pas souffert des départs de certains de vos gérants qui ont créé Thematics AM ?

Y. L. Notre équipe de gestion thématique est en forte croissance et nous continuons de repérer et recruter les meilleurs talents. Ces départs n’ont concerné que quatre de nos quarante-deux gérants-analystes de l’équipe thématique et seulement trois fonds (Pictet-Water, Digital et Security). Les gérants historiques et fondateurs des fonds sont toujours aux commandes, y compris Pictet-Water dont l’actuel gérant principal, Cédric Lecamp, avait géré le fonds dans le passé. Notre organisation est robuste et nous permet d’assurer la continuité des fonds, avec un processus de gestion éprouvé, et la collaboration de comités consultatifs depuis vingt-cinq ans composés d’experts, d’académiciens et de leaders d’opinion.

Outre les fonds thématiques, quelles solutions « recommandez »-vous auprès des CGP ?

Y. L. Nous travaillons au référencement de trois fonds long-short. Dans ce domaine, Pictet AM compte six stratégies. Les deux solutions que nous avons sélectionnées sont Pictet TR-Mandarin, basé sur les actions chinoises, Pictet TR-Corto Europe, investi sur les actions européennes, et Pictet TR-Atlas, sur les actions internationales.

Par rapport à nos concurrents, nous apportons des solutions internationales répondant aux enjeux d’allocations géographiques de chaque investisseur. Notre stock-picking repose sur des équipes locales dont l’expertise nous permet d’identifier les grands leaders de demain. Ces deux fonds peuvent avoir un niveau d’exposition plus ou moins élevé au marché, via des positions courtes qui peuvent être sur des shorts sur des actions ou sur des secteurs. Ces solutions apportent un biais défensif aux allocations et ont prouvé leur bonne résistance dans les marchés chahutés, comme en 2018 et en ce début d’année. Un fonds diversifié est distribué via les CGP, Pictet-Multi Asset Global Opportunities, qui a été créé en 2003 pour le marché italien (6 milliards d’euros d’encours). Son objectif est de générer une performance annualisée de 3 % par an, avec une volatilité de 3 %. Cette stratégie est adaptée à la clientèle dont l’objectif est de percevoir un rendement, alors que ceux des fonds en euro baissent d’année en année. Ce fonds se caractérise par la liberté de gestion totale donnée aux gestionnaires qui peuvent investir sur les marchés actions, obligataires, construire des positions market neutral
Ces fonds long-short et ce fonds diversifié prudent s’intègrent parfaitement dans la redéfinition actuelle des allocations qui associent de plus en plus ce type solutions défensives à des fonds purs actions, notamment thématiques.

Outre vos solutions produits, quels services apportez-vous à vos partenaires ?

Y. L. Pour accompagner nos partenaires dans la distribution, nous leur apportons des contenus et des solutions marketing, avec notamment le blog en français sur les mégatendances (www.mega.online), dont le contenu est rédigé et animé par des experts du monde académique, mais aussi le site Terre d’épargne qui traite de l’ensemble des notions liées au patrimoine. Ainsi, notre offre ne se résume pas qu’à une gamme de fonds, mais aussi à des services permettant à nos partenaires de former leurs clients qui, en France, ont une connaissance malheureusement assez faible de la matière financière. Cette offre de services s’est également déployée durant le confinement avec la conception d’une vingtaine de conférences-web suivies par trois cents à six cents professionnels chacune. Durant ces sessions, les CGP ont pu assister à des points de gestion de la part des gérants de nos fonds thématiques, long short, ainsi que des points sur l’environnement de marché de Frédéric Rollin, notre conseiller en stratégie d’investissement.

Quels sont vos objectifs sur le marché des CGP ?

Y. L. Nous comptons accompagner le mouvement qui s’opère sur les fonds thématiques et les long-short via notre belle offre. Une personne va être recrutée en septembre prochain pour m’accompagner sur ce segment de client que je développe avec le soutien d’Hervé Thiard, notre directeur général France & Belux. Notre déploiement commercial se fait de manière parallèle à celui de notre collecte.

logo lbf

Sociétés citées