07
décembre 2021

Investir sur l’économie mondiale du sport

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Tirer parti du dynamisme économique du marché international du sport, tel est l’objectif affiché par Mandarine Global Sport, le nouveau fonds thématique de Mandarine Gestion.

Adrien DumasEn septembre dernier, Mandarine Gestion lançait officiel-lement Mandarine Global Sport (LU2257982228), créé en fin d’année 2020. Ce fonds actions internationales vient compléter l’offre de fonds globaux de la société de gestion qui comptait déjà Mandarine Global Microcap (LU132694266) et Mandarine Global Transition (LU2257980289), respectivement créés il y a cinq et deux ans.

Le marché du sport affiche une croissance de 7 % par an

« Notre gamme de fonds internationaux se veut originale et différenciante, nos deux premiers fonds globaux ont rencontré leurs publics d’investisseurs, confie Adrien Dumas, directeur de la gestion et gérant du fonds. C’est déjà le cas pour Mandarine Global Sport qui suscite de belles marques d’intérêts de la part de nombreux acteurs, des cabinets de conseils en gestion de patrimoine, notamment ceux ayant une clientèle de sportifs, multigérants car le fonds apporte de la diversification par rapport aux autres fonds thématiques, des assureurs dans le cadre de la prévention sanitaire ou encore des réseaux de distribution qui en feront un produit de campagne lors d’évènements tels que les JO de 2024 et la coupe du Monde de rugby de 2023. Nous sommes aujourd’hui bien structurés pour gérer des fonds internationaux avec des outils ESG et quantitatifs, le recours à des brokers locaux et une équipe de six gérants. Notre nouveau fonds est positionné sur une thématique porteuse, à la fois sur le plan économique, avec une croissance de 7 % par an sur les dix dernières années, et des projections du même niveau pour les années à venir, mais aussi pour répondre aux enjeux sociaux et sociétaux. Le sport favorise en effet l’inclusion sociale, et cultive des vertus en matière de prévention de la santé, le tout avec une dimension locale forte car on peut pratiquer un sport n’importe où. »Ce nouveau fonds sur la thématique du sport, labellisé ISR, repose sur quatre sous-segments de valeurs:gestion de la performance (nutrition, montres connectées, etc.), infrastructures (événementiel, stations de ski, etc.), équipements (vêtements, matériel, etc.) et consommation digitale (e-sport, etc.). Il se veut diversifié à la fois en termes de tailles de capitalisation qu’au niveau géographique. L’univers d’investissement s’élargit avec des introductions en Bourse régulières et se compose actuellement d’environ quatre cent-quarante valeurs qui doivent réaliser au moins 30 % de leur chiffre d’affaires dans la thématique du sport (90 % du portefeuille affiche un chiffre d’affaires supérieur à 50 %).

Dans le cadre de la démarche ESG de la société de gestion, des exclusions sont pratiquées:les clubs professionnels pour des risques autour du blanchiment d’argent et de transparence fiscal, les activités logées dans les paradis fiscaux, notamment jeux en ligne et paris en ligne, et la chasse car l’équipement peut être détourné.

Diversifiés sur une cinquantaine de lignes

Le fonds est concentré sur une cinquantaine de valeurs, à 45 % des petites et moyennes capitalisations plus pures, et avec une répartition équilibrée entre les Etats-Unis, l’Europe et l’Asie qui est la résultante du stock-picking. « Dans le cadre de la réouverture des économies, notamment dans les pays développés, nous avons surpondéré certains thèmes, notamment autour de l’évènementiel, indique Adrien Dumas. A l’inverse, nous avons pris nos profits sur la consommation digitale, un marché qui avait bien profité du confinement. Nous nous montrons aussi prudents vis-à-vis des problématiques de pénurie dans les industries connectées ou encore les équipements avec la fermeture de l’économie au Vietnam. »Pour compléter son approche, Mandarine Gestion compte mettre en place un comité consultatif composé d’experts de l’univers du sport (médecins, sportifs de haut niveau ou encore nutritionnistes). La société de gestion réfléchit également à la création d’une part de partage. .

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées