27
juin 2022

Une centaine d’adhésions en deux ans

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE

CGP Entrepreneurs a connu une très belle année 2021 avec une collecte de deux cents millions d’euros et les adhésions de plusieurs dizaines de nouveaux cabinets de gestion de patrimoine, dont beaucoup de nouveaux venus dans la profession.

Cette année, le groupement compte renforcer son offre de services et poursuivre sur cette dynamique. Rencontre avec sa directrice commerciale et produits, Hélène Lamon.

lamonInvestissement Conseils : Quel bilan tirez-vous de l’année 2021 pour votre groupement, CGP Entrepreneurs ?
Hélène Lamon : Nous avons réalisé une très belle année 2021 avec près de deux cents millions d’euros de collecte nette. Celle-ci se compose à soixante-cinq millions d’euros d’encours, dont les cabinets ont décidé l’an passé de nous confier la gestion administrative, et à cent-trente-cinq millions de collecte réalisée par les cabinets via notre intermédiaire. Cette collecte « pure » est en forte hausse et s’élève à + 74 % par rapport à l’année précédente.
Le thème de l’épargne-retraite a été particulièrement prisé. Nous avons enregistré une croissance de la collecte de + 100 % et du nombre de contrats de + 50 %, ce qui prouve le potentiel du marché. Le Private Equity, l’immobilier papier ou physique ont également retenu l’attention des clients. Nous avons aussi noté un fort développement du contrat de capitalisation dédié aux personnes morales.
Par ailleurs, nous assistons à une forte augmentation du nombre de cabinets dans le groupement, qui compte désormais deux cent cinquante cabinets. Sur les années 2020 et 2021, soit en deux petites années, ce sont une centaine d’adhérents qui ont rejoint nos rangs, dont cinquante-six juste l’année passée. De plus en plus, les conseils en gestion de patrimoine font le choix de rejoindre un groupement tel que CGP Entrepreneurs afin de dépasser les difficultés qu’ils peuvent rencontrer face à la réglementation ou pour accéder à certains produits. Surtout, 40 % des nouveaux cabinets 2021 émanent d’anciens banquiers privés de grands établissements. Ils se distinguent par leur profil de véritable chef d’entreprise qui, dans cet esprit, recrute rapidement une assistante juridique, des conseillers qu’ils salarient ou recrutent sous le statut de mandataire. Pour répondre à leurs attentes, nous renforçons l’offre que nous présenterons les 23 et 24 mars prochains lors de notre congrès annuel qui se tiendra à Bordeaux.

Pourriez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle offre ?
Nous en réservons la primauté à nos adhérents. Dans les grandes lignes, et sans en déflorer le sujet, il s’agit de proposer davantage de solutions leur permettant d’accélérer leur digitalisation.
Si nous avons déjà mis en place des partenariats avec les acteurs du marché, comme avec la plate-forme immobilière Gridky et la plate-forme de construction de produits structurés Feefty récemment, nous allons renforcer le nombre d’outils proposés. Car ces logiciels et ces FinTechs sont aujourd’hui devenus incontournables dans le quotidien des conseillers en gestion de patrimoine; et y accéder via notre intermédiaire leur permet de bénéficier de réduction de prix de l’ordre de 30 à 40 %, voire la gratuité totale en fonction des encours ou de la collecte des cabinets.
Nos services vont également évoluer pour répondre aux attentes des nouveaux adhérents. Il s’agit, entre autres, de l’accompagnement au recrutement ou encore la formation, notamment de celle leurs nouveaux collaborateurs, laquelle aura une dimension davantage commerciale que l’offre proposée sur le marché.
Nous comptons également renforcer les services les plus utilisés par les adhérents, comme la conformité des cabinets, le middle-office, l’accompagnement dans la sélection de biens immobiliers et l’ingénierie patrimoniale. Globalement, nous souhaitons aussi apporter une approche davantage sur mesure pour coller aux besoins des adhérents.
Le renforcement de cette nouvelle offre a été co-construit avec notre comité d’orientation stratégique qui se compose de dix cabinets. Nous présenterons donc cette offre lors de notre prochain congrès, mais aussi tout au long de l’année lors de nos rencontres avec les cabinets.

Qu’en est-il des ambitions de croissance externe de vos membres ?
Beaucoup de nos membres, voire la totalité, se positionnent comme des acheteurs potentiels. Au sein du groupement, nous les accompagnons dans leurs démarches. Nous facilitons, par exemple, les opérations de cession internes à CGP Entrepreneurs.

Côté groupement, pourriez-vous effectuer une nouvelle opération ?
Dans le passé, le groupement CGP Entrepreneurs avait déjà réalisé l’intégration de deux structures, La Financière du Carrousel, puis Infinitis. Nous avons donc une certaine expérience et expertise du sujet.
A l’heure actuelle, rien n’est donc à exclure, car il est vrai que, dans nos métiers, mieux vaut être un acteur de poids.

Vous aviez recentré votre offre de produits il y a quelque temps. Avez-vous depuis élargi votre gamme à de nouveaux acteurs ?
En effet, après avoir conclu des conventions avec la quasi-totalité du marché, nous nous étions recentrés sur un certain nombre de partenaires, en 2019, afin de gagner en efficacité.
Quelques ajustements ont été apportés à notre offre avec l’intégration de Feefty et Gridky pour leur côté digital, comme nous l’avons vu précédemment, mais aussi dans la pierre-papier, avec Perial Asset Management et Aestiam, ou encore l’immobilier physique, avec Cogedim.
Toutefois, je précise que chez CGP Entrepreneurs nous prônons « la liberté sans l’isolement » : le conseil en gestion de patrimoine reste libre de collaborer avec les fournisseurs de son choix, et sans exclusivité.

Quel sera le menu de votre prochain congrès qui se tient fin mars ?
Outre l’annonce de nos nouveaux services et la possibilité de tester les nouveaux outils sélectionnés, différentes conférences sont au programme. L’ensemble des adhérents pourront également rencontrer leurs partenaires producteurs et de services durant ces deux journées placées sous le signe du travail, du partage d’expérience et de la convivialité.

Quels sont vos objectifs pour l’année qui vient de débuter ?
Comme toujours, ils sont ambitieux et le mois de janvier est annonciateur d’une belle année 2022, puisque la collecte des adhérents affiche une hausse extraordinaire de + 308 % par rapport à celle de janvier 2021 ! Espérons que les marchés financiers ne soient pas trop chahutés dans les mois à venir ! Côté effectif, six nouveaux cabinets nous ont déjà rejoints dans les premières semaines de l’année. Et ils sont très loin d’être isolés puisque d’autres adhésions sont déjà en cours.

Propos recueillis par Benoît Descamps

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées

Personnes citées

Sociétés citées