16
octobre 2021

Himalia se décline en version patrimoine

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Disponible en version vie et capitalisation, le nouveau contrat de Generali exige un versement important. Il reprend, en les élargissant, les atouts du contrat d’assurance-vie Himalia, dont il se présente comme le grand frère.

Himalia Patrimoine et Himalia Patrimoine Capitalisation s’ajoutent aux contrats de Generali existants diffusés par les CGPI. Ils fixent un seuil d’entrée très élevé en versement initial : un million d’euros ou 500 000 € en cas de mise en place de versements libres programmés (d’un montant minimum de 150 € par mois, 300 € par trimestre, 500 € par semestre, 1 000 € par an) en gestion libre.

-> Des modes de gestion cumulables

A la souscription et/ou en cours de vie du contrat, vous pouvez choisir l’un et/ou l’autre des modes de gestion suivants : la gestion libre et/ou la gestion sous mandat appelée gestion personnalisée. Ces deux modes de gestion sont compatibles. La complémentarité des deux modes de gestion proposés au sein de la gamme Himalia Patrimoine permet de construire et modeler une solution qui répond parfaitement aux objectifs patrimoniaux actuels ou futurs des épargnants. Cinq sociétés de gestion (Amplegest, Auris Gestion, Generali Wealth Solutions, Mirabaud et Cie Europe et Sanso Investment Solutions) présentent actuellement vingt et une orientations de gestion à choisir à condition pour chacune d’entre elles d’y placer au moins 300000 €. Plus de mille unités de compte, dont des ETF, plus de cent titres vifs (actions françaises et européennes,  essentiellement des actions du Cac 40, du SBF 120 et du DJ Eurostoxx 50) sont proposés. Pour accéder aux actions, le souscripteur doit investir un minimum de 10 000 € par action. Malheureusement, Himalia Patrimoine et Himalia Patrimoine Capitalisation posent certaines restrictions :

- les ETF et les actions ne peuvent pas être choisis dans le cadre de versements libres programmés, ni dans le cadre de T option transferts programmés;

- les versements libres programmés ne sont pas accessibles dans le cadre de la gestion personnalisée, mais il est possible d’effectuer des versements libres d’un montant minimum de 10000 € par orientation de gestion.

Les frais ne sont pas négligeables : 4,50 % maximum sur les versements; les frais de gestion s’élèvent à 0,90 % par an pour le fonds en euros ou à 1,50 % maximum par an pour les unités de compte. Les frais de mandat au titre de la gestion personnalisée sont de 1,50 % maximum par an. Peuvent s’ajouter des frais de garde au titre de la gestion personnalisée de 1 % maximum par an, des frais liés aux transactions et aux opérations financières.

-> Des transferts programmés en gestion libre

L’option transferts programmés (option appelée la plupart du temps investissement progressif) peut être mise en place à tout moment dans le cadre de la gestion libre. Sans aucun frais, cette option permet d’effectuer hebdomadairement, à partir du fonds en euros, des arbitrages d’un montant minimum de 200€ vers un ou plusieurs supports en unités de compte sélectionnés (minimum de 100 € par support), à condition toutefois de ne pas avoir d’avance en cours, de ne pas avoir choisi l’option rachats partiels programmés et d’avoir sur le fonds en euros au moins 10000€. Diverses garanties de prévoyance sont proposées. La garantie plancher (cumul des versements bruts ou bruts indexés à un taux annuel de 3,50 %) si le décès de l’assuré intervient avant son 75e anniversaire, avec un capital sous risque d’un million d’euros maximum. Elle doit être choisie à la souscription.

Deux autres garanties (sous réserve d’acceptation médicale) peuvent être souscrites à tout moment : la garantie vie universelle couvre le décès jusqu’à la veille du 75e anniversaire; la garantie vie entière garantit quelle que soit la date de survenance du décès. Les tarifs de ces garanties sont calculés en fonction du capital sous risque et de l’âge de l’assuré.

-> Une souplesse au final

L’avance de 2 000 € minimum, ne dépassant pas 60 % de la valeur du contrat, peut être sollicitée dès que le contrat a une durée d’au moins six mois. Les rachats sont de 10000 € minimum avec 1000 € minimum par support. Les rachats partiels programmés exigent un minimum de 300 € par mois, 500 € par trimestre, 1000 € par semestre et 1000 € par an. La complémentarité de deux modes de gestion au sein de la gamme Himalia Patrimoine permet de construire une solution qui répond parfaitement aux objectifs patrimoniaux des épargnants.

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées